Mise à jour le 17 mai 2022
Présentation

L’axe 2 se propose d’appréhender les enjeux des politiques publiques de la diversité dans le champ de l’éducation et de la formation. A rebours d’un certain imaginaire républicain visant à neutraliser les différences, le thème de l’égalité des chances n’a cessé de se reconfigurer dans le débat public comme sur le plan institutionnel depuis le dernier quart du XXe siècle. Outre la problématique des inégalités sociales, il intègre désormais la question des minorités ethniques, religieuses, sexuelles, celle des rapports de genre et des personnes en situation de handicap. D’abord déployées dans l’entreprise (par exemple, la Charte et le label de la diversité de 2008), ces politiques de la diversité se sont traduites dans le monde de l’éducation et de la formation au travers des curricula (enseignement moral civique, sciences et vie de la terre, histoire, enseignement des faits religieux…) comme dans les référentiels de compétences des professionnels de la formation. Ce souci de la diversité ne se limite pas à la lutte contre les discriminations mais s’articule dans le même temps à la recherche de modalités diverses du « faire communauté » dans un monde dont la dimension plurielle fait désormais l’objet d’une reconnaissance largement consensuelle.
 
Si les travaux menés dans le cadre de l’axe 2 portent sur les discours et les pratiques éducatives et formatives, il est clair que la dialectique du commun et de la diversité engage des tensions normatives qui excèdent le seul monde scolaire et touchent les différentes sphères de la vie sociale ainsi que les trajectoires des individus et des groupes qui s’y jouent.
La diversité à laquelle fait référence l’intitulé de l’axe 2 se laisse difficilement ramener à un pluralisme axiologiquement neutre mais demande à être comprise dans le cadre de rapports de forces au sens mécanique du terme, c’est à dire en référence à des hiérarchies de normes et d’intérêts, certes mouvantes mais néanmoins effectives en ce qu’elles pèsent plus ou moins et font exister des majorités et des minorités (susceptibles de faire l’objet de discriminations et, le cas échéant, de politiques de protections spécifiques) : personnes en situation de handicap, obèses, homosexuels, élèves allophones, membres de communautés religieuses exogènes, familles issues de l’immigration, femmes (on se donne ici une définition non exclusivement quantitative de la « minorité » comprise dans l’optique de rapports de domination structurels).
 
Il s’agit d’appréhender les politiques scolaires et les finalités immanentes aux pratiques éducatives dans leur dimension idéologique, théorique comme imaginaire, dans une perspective généalogique et contextuelle avec une attention particulière portée aux phénomènes de circulation et de retraduction des catégories et des normes mobilisées dans l’activité. Cet examen fait fond sur des travaux relevant de l’histoire et de la philosophie politique de l’éducation, et sur l’analyse du rôle des médias, avec pour ambition de mettre en perspective les lignes de force du débat public relativement aux questions d’éducation à propos de questions vives.                
Les recherches dans le champ du handicap contribuent à la compréhension d'une société en évolution ainsi que les politiques institutionnelles pour la considération, mais aussi la formation et l’accompagnement des publics en situation de handicap. Elles accordent une place particulièrement importante à la prise en compte des acteurs, de leurs besoins, pratiques, trajectoires et vécus individuels. Les recherches sur les problématiques liées à l’accessibilité et à l’adaptation pédagogique, mais aussi à celle du bien-être et de la qualité de vie, de la citoyenneté ou encore des avancées techniques et technologiques dédiées au handicap, mettent au jour des politiques et des pratiques significatives du passage à une approche désormais qualitative de la question du handicap : acteurs et institutions visent à favoriser le « mieux vivre ensemble » et l'épanouissement des individus. Par-là se trouvent articulées l’étude des mécanismes de création du commun dans ses aspects institutionnels, curriculaires et territoriaux, l’exploration des pratiques et stratégies pour l’enseignement, la formation et l’apprentissage, et l’analyse des dynamiques institutionnelles et politiques au cœur de l’activité des experts et acteurs d’une société inclusive encore en construction.
 
Forts de la coexistence d’approches disciplinaires et méthodologiques variées, les objets de recherches de l’axe 2 entendent contribuer de manière conjointe à l’explication et la compréhension des processus d’altérisation ou de communalisation en jeu dans les discours et les situations de formation en contextes variés. Il s’agit d’en interroger les dimensions territoriales, institutionnelles, organisationnelles et culturelles afin de rendre compte des dynamiques sociales de fabrication du commun, d’apprécier les stratégies d’enseignement et d’apprentissage avec comme horizon la production de ressources.

Ressources
et documents

Publications

29 chapitres d’ouvrages ou articles dans des revues nationales et internationales (dont 5 en anglais, portugais, espagnol) publiés ou à paraître

4 ouvrages collectifs parus ou à paraître :

  • Boix, R., Champollion, P. & Duarte, A. (2021). Enseignement et apprentissage en tension dans des territoires ruraux, montagnards et urbains d’Europe du sud. L’Harmattan.
  • Mole, F. (Ed.). (2021). L’Institut Jean-Jacques  Rousseau, à Genève : Épicentre d’une mutation pédagogique mondiale ?  (édition numérique)
  • D’Enfert, R., Mole, F., & Vergnon, M.(2021). Circulations en éducation : passages, transferts, trajectoires. Grenoble : PUG. 
  • Beretti, M. (2021). L’autorité par la confiance : un modèle de relation éducative. Paris : Canopé.
Séminaires &
Nouveautés

Séminaire de l’axe 2, catégories et catégorisation: Lyon , 2e séance juin
Fin du séminaire Philosophie de la formation (P. Foray)

Séminaire le jeudi 13 janvier (9h-12h)

Présentation/ échanges autour des travaux de Liliane Pelletier, Daniel Frandji et Rachel Gasparini
Echange autour des thèmes transversaux (projet de journée d’étude ?)
Projet de séminaire  « sociologie du handicap » (Hugo Rods) 
 

Projets de recherches :

Ruptures et continuités des dynamiques inclusives / avec l’Université de la Réunion (L. Pelletier)

PRECARET : Une précarité étudiante démultipliée ? (Combaz, G).

L'ancrage des droits humains dans l'expérience des groupes minorisés (porteur B. Eyraud / J. Fournier – dépôt ANR)

Colloques en préparation :

Colloque international de l’ATRHE L’enseignement supérieur du XIXe siècle à nos jours (France et international) : établissements, acteurs, disciplines, pédagogies (Lyon 27-28 juin 2022)

Colloque Education au politique: formation à la citoyenneté, morale et enseignement des religions.  Approches internationales (XIXe – XXIe siècle) (Lyon, 14-16 novembre 2022)

Projets

Projets en cours
Recherche sur l’orientation des élèves en Ulis (Trajulis / porteuse H. Buisson-Fenet / R. Gasparini)

Projet de recherche sur le métier de référent.e handicap (J. Fournier/ M. Fabre)

Pratiques pédagogiques au carrefour entre éducation formelle et non formelle / financements: LICRA,  fondation Léo Lagrange, UDL métropole de Lyon (B. Urgellli).

Perspectives de l’éducation civique en France et en Allemagne / OFAJ (G. Valente/ C. Ménard)

Médiation et Accessibilité Numérique pour les Etudiants Sourds (MANES) (porteuse I. Estève/ M. Fabre )

Outil Numérique Innovant pour enquêter auprès de jeunes Sourd.E.s (Porteuse F. Labrell / M. Fabre)

Projets se terminant

L’accueil des nouveaux étudiant.es en Europe : comparaison France-Angleterre (G. Fernandez-Vavrik)

Enquête Redisco (F. Lantheaume/ G. Valente)

Evaluation du dispositif institutionnel de co-enseignement ardéchois (P. Champollion)

Parendel’handi (Porteuse H. Buisson-Fenet / M. Fabre)

Membres

  • Benoît URGELLI
    Maître de conférences en Sciences de l'éducation et de la formation
  • BETTENDORFF Franck
    Professionnel associé
  • BUISSONNET Alicia
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Alain FERNEX
  • Champollion Pierre
    Inspecteur d’académie honoraire Professeur des Universités
  • COLIN Stéphanie
    Maîtresse de conférences en psychologie cognitive,
    du développement et des apprentissages.
    Responsable pédagogique du Master 2 Métiers de l’enseignement,
    de l’éducation et de la Formation (MEEF)
    professorat des écoles (PE)
  • COMBAZ Gilles
    Professeur des Universités en sciences de l’éducation
  • DEROBERT Amélie
    Maîtresse de conférences
  • EDRAGAS Stéphanie
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Daniel FRANDJI
    Axe 2 Monde commun, diversité et inégalités : discours, politiques et pratiques
    L’axe transversal : Circulation des savoirs entre sciences, politiques et pratiques étudiées à partir de l’action publique éducative
  • FABRE Marion
    Maîtresse de conférences en sciences de l’éducation et psychologie à l'ISPEF et à l'Institut de psychologie
  • FERNÁNDEZ-VAVRIK Germán
    Maître de conférences (Associate Professor)
  • FORAY Philippe
    Professeur des Universités en Sciences de l’éducation
  • FOURNIER Jennifer
    Maîtresse de conférences
  • FRANDJI Daniel
    Professeur des Universités
  • GASPARINI Rachel
    Professeure des Universités en sciences de l’éducation
  • GUINAMARD Isabelle
    Maîtresse de conférences
  • HUITRIC Solenn
    Maîtresse de conférences en sciences de l'éducation et de la formation, ISPEF/Université Lumière Lyon 2
    Membre de l'axe 2 du laboratoire ECP
    Docteure en histoire de l'éducation
  • HUSSER Anne-Claire
    Maîtresse de conférences en philosophie de l’éducation (sections CNU 17/70)
    Co-responsable de l'axe 2 du laboratoire ECP avec Marion Fabre
    Ecole supérieure du Professorat et de l’Education de l’académie de Lyon
  • LANTHEAUME Françoise
    Professeure des universités émérite en sciences de l'éducation et de la formation
    Directrice du laboratoire ECP de 2012 à 2020
    Référente intégrité scientifique (RIS) de l'université Lumière Lyon 2 depuis 2020
  • MÉNARD Charlène
    Docteure, membre associée
  • MOLE Frédéric
    Maître de conférences en sciences de l’éducation, Université Jean Monnet de Saint-Étienne (UJM)
    Axe : 2
  • MONIN Noëlle
    Maître de conférences sociologie de l’éducation Université Lyon1 ESPE
  • PEDRO Cécile
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Liliane PELLETIER & Driss Alaoui (Université de La Réunion)
    Axe 2 Monde commun, diversité et inégalités : discours, politiques et pratiques
  • PELLETIER Liliane
    Professeure des Universités
  • POIZAT Denis
    Professeur en sciences de l’éducation
  • POPESCU-JOURDY Dana
    Maîtresse de Conférences en Sciences de l'Information et de la Communication
  • RACANA Dylan
    Doctorant en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Gilles COMBAZ & Yves VERNEUIL
    Axe 2 - Monde commun, diversité et inégalités
  • RADAWIEC Valérie
    Docteure en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Alain Mougniotte
  • RODTS Hugo
    Doctorant en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Gilles COMBAZ & Audrey Parron (LISST, Université de Toulouse)
    Axe 2 Monde commun, diversité et inégalités
  • VACHER Sidonie
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Gilles COMBAZ
    Axe 2 Monde commun, diversité et inégalités
  • VERNEUIL Yves
    Professeur des universités