Mise à jour le 17 mai 2022
Présentation

L’axe 3 Politiques de l’art et de la culture en éducation a pour originalité, dans le champ des sciences de l’éducation et de la formation, son inscription sur le terrain plus particulier de l’éducation artistique. Ce positionnement répond avantageusement à la mise en place au niveau européen de l’Education Artistique et Culturelle (EAC) dans les programmes de la scolarité obligatoire, avec des demandes croissantes de formation et de diffusion de la recherche émanant des institutions scolaires et culturelles. L’éducation artistique, dans son histoire, a toujours impliqué une double dimension : l’éducation aux arts, aux disciplines artistiques, l’éducation par les arts et l’expérience esthétique. Les travaux de l’axe trois suivent cette double dimension en se déclinant selon trois principaux domaines :

Le premier concerne les « objets » impliqués par l’EAC.

La question des « contenus », des « objets » d’enseignement, ou encore plus largement des « en-jeux » en éducation artistique et culturelle, est ici posée. Cette question implique d’une part un travail conceptuel sur les fondements langagiers de l’art en éducation, en interrogeant tant les définitions des contenus artistiques, de leurs valeurs, de leurs rapports aux sujets et à l’enfance, que la critique des processus, des conditions et des modalités qui guident ces définitions. Elle s’inscrit d’autre part au regard de représentations et de pratiques. Deux champs sont ainsi concernés :

  • L’analyse de pratiques sociales des arts dans les dimensions de la création, notamment celles dites « de référence » au niveau du travail artistique, de la transmission et des médiations avec diverses modalités de légitimation de la réception.  
  • La recherche conceptuelle : la philosophie de l’art et des langages artistiques, les axiologies des arts et enseignements artistiques, les perspectives critiques sur les pensées sur/par l’art, celles d’ordre phénoménologiques sur l’expérience esthétique et artistique, la question de l’enfance au sens lyotardien.
Le deuxième a trait aux pratiques de ces « objets » sur le terrain éducatif.

Ce domaine concerne les pratiques des acteurs éducatifs (enseignants, formateurs, médiateurs, élèves ou public) et les dispositifs institutionnels (en y incluant les textes, les ressources). Il s’agit de travailler en particulier sur des « nœuds professionnels », en entendant par ce terme des éléments ou situations emblématiques des problèmes (théoriques-pratiques) posés aux acteurs de l’EAC, mais aussi emblématiques de leur capacités à leur trouver des solutions. Deux grands champs sont concernés :

  • La tension ressentie par nombre d’enseignants (Professeurs de Ecoles) entre l’espace artistique, avec des modes particuliers de questionnements, de pensée/sensibilité, d’évaluation, et celui propre à la « forme scolaire ». La thématique actuelle du séminaire sur « s’autoriser à enseigner les arts » se retrouve ici.
  • L’analyse de procédures et dispositifs par lesquels les enseignants (Professeurs de Ecoles, Professeurs spécialisés) mettent en place des dispositifs d’EAC en résolvant cette précédente tension. 
Le troisième concerne la question de la formation des enseignants à l’EAC, notamment les Professeurs des Ecoles.
Ce domaine repose sur les deux précédents et répond à essentiellement une visée applicative. Deux champs sont concernés :
  • Les ressources (analyse, mise en place, recherche-action), notamment numériques, dont disposent les enseignants pour l’EAC.
  • Les conditions et positionnements de l’EAC dans la construction d’une identité professionnelle chez les enseignants en formation.
Ressources
et documents

  • Yves Henri et la creation partagée (Projet PHILARPE)
    Dans le cadre de la recherche consacrée aux croisements des pratiques artistiques et des pratiques philosophiques programmée dans son quinquennal, et avec l’aide apportée par l’Appel Interne à Projet 2016 de l’Université Lyon 2 (projet PHILARPE), l’axe 3 du laboratoire ECP est engagé dans une recherche création expérimentale, en collaboration avec l’artiste plasticien Yves Henri et l’Université d’Egée à Rhodes....
  • Un collège saisi par les arts
    En juin 2014 s'est achevée l'expérimentation de la classe artistique de Montpellier. Un rapport final complète les quatre rapports intermédiaires disponibles : "Un collège saisi par les arts. Quatre années d'une classe artistique expérimentale aux Escholiers de la Mosson". Ce rapport dont est issu le livre paru aux éditions de l'Attribut permet d'accéder à l'ensemble du versant scientifique de la recherche conduite au cours de quatre années par l'équipe ECP.

Publications

Boudinet, G., Merle, L., Arnaldi, M., et Pang, X., (2021). In-novation et Innovation. (à paraître dans l’ouvrage sur l’innovation du travail de laboratoire junior UCIP du laboratoire ECP)

Cintero, J. (2020). Musicians and teachers, now also entrepreneurs? Roles, forms of entrepreneurship and their critiques within contemporary French music teaching system. Communication présentée au colloque international « Creative identities in transition: higher music education & employability in the 21st century ». Universität für Musik und darstellende Kunst Wien, Autriche : Vienne, 27 février 2020.

Chabanne, J.-C. (2020). Qu’est-ce qui s’enseigne en éducation artistique et culturelle : Le couple savoir/compétence est-il pertinent pour évaluer ce qui y est « en-jeu » ? In P. Dupont, P. Buznik-Bourgeacq, & M.-F. Carnus (Éds.), Compétence(s) et savoir(s) pour enseigner et pour apprendre. L’Harmattan.

Eloy Florence (dir.), Bonnéry Stéphane, Coavoux Samuel, Deslyper Rémi, Giraud Frédérique, Legon Tomas et Véronique Soulé (sous presse, à paraitre en janvier 2022), Comment la culture vient aux enfants. Repenser les médiations, Paris: DEPS/Presses de Science-Po.

Melis, Caroline (2019, avril). La formation en arts plastiques d’enseignants non spécialistes, entre légitimation et compréhension de la discipline. L’enseignement aux non-spécialistes dans les deux premiers cycles universitaires: Le cas des arts. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02523340

Projets
  • Association aux réponses à AAP du labo: par exemple, projet EduBioCity, pilotage Rawad, inscrit dans l’activité du COST PHENIX
  • Réponses à AAP du LLE
financement du projet CAPREA (G, Boudinet )
financement complémentaire du LéA MÉLOMAP (J.-P. Filiod, J. C. Chabanne)

  • La thématique de l’axe est présente dans des projets de recherche[1] développements inscrits dans le réseau des LéA (lieux d’éducation associés à l’Ifé), financement DGESCO + ressources propres
MÉLOMAP — Musique à l'école. Laboratoire pour un Outil Méthodologique À partager (Villeurbanne, Jean-Paul Filiod)
GRAINE DE CULTURE (Suivi et évaluation d’un projet d’établissement ÉAC du collège de Pagny sur Moselle, J.C. Chabanne)
Séminaires

Objet de travail du séminaire 2020-2022: évaluation vs valuation en ÉAC : traces et indices
• Questions théoriques et méthodologiques autour de la notion « d’évaluation » en éducation artistique et culturelle: évaluation ou « valuation »
• La « valuation » comme geste professionnel central dans les métiers de l’éducation aux arts et par les arts, ou au moins comme problème pour l’action d’enseignement et de médiation
• Mais aussi question centrale pour les sciences de l’art : comment est définie et énoncée la « valeur » d’une œuvre, d’un geste, d’une pratique, d’un discours…
• Une question à la fois théorique et méthodologique présente dans toutes les thèses inscrites dans l’axe: quelles traces de ces opérations de valuation sont construites par et pour la recherche ? Questions de méthode

Activités scientifiques : Séminaire interne perspectives 2021-2022 : projet CAPREA
Concepts actuels pour la recherche en éducation artistique (CAPREA) Concepts actuels pour la recherche en éducation artistique (CAPREA)

  • Les discours de la recherche ou de l’intervention en éducation artistique ont toujours convoqué des données conceptuelles, souvent issues de l’humanisme et des Lumières, ayant trait au sens des enseignements artistiques, à leurs valeurs éducatives, à la normativité et à la définition même des disciplines artistiques. L’hypothèse d’une mutation profonde des systèmes éducatifs et culturels ici suivie. Elle ne peut que questionner ces données conceptuelles, telles qu’elles s’actualisent et se modifient de nos jours dans les discours sur l’éducation artistique et culturelle. En se situant dans une perspective interdisciplinaire, cet projet propose d’établir, sous la forme d’un répertoire destiné à être publié, une recension avec une analyse critique de ces données au titre d’un outil pour les chercheurs et les acteurs de l’éducation artistique.
Membres

  • BOUCHETAL Thierry
    Maître de conférences en Sciences de l'éducation et de la formation

    Responsable Master Métiers de l’Insertion et de la Formation des Adultes (MIFA)

    Co-responsable de l’axe 1 du laboratoire Professionnalité : activité et parcours

  • BOUDINET Gilles
    Professeur des Universités en sciences de l’éducation
  • CHABANNE Jean-Charles
    Professeur des Universités en sciences de l’éducation
  • CINTÉRO Joris
    Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche en Sciences de l’éducation et de la formation
    Laboratoire ÉCP – Axes 1 & 3
  • DESLYPER Rémi
    Docteur en sociologie et maître de conférences en sciences de l’éducation à l’ISPEF
  • DOELRASAD Aurélie
    Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche en Sciences de l’éducation et de la formation
    Axes 1 & 3Sous la direction de Jean-Charles CHABANNE & Françoise CARRAUD
  • LE GLOU Charlotte
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Gilles BOUDINET & Nicolas Perrin (Haute Ecole Pédagogique, canton de Vaud, Suisse)
    Axe 3 Politique des arts et de la culture en éducation et en formation
  • LUCARELLI - LE JOUAN Claire
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Jean-Charles CHABANNE & Yves VERNEUIL
    Axe 3 Politiques de l'art et de la culture en éducation et en formation
  • MELIS Caroline
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Jean-Charles CHABANNE
    Axe 3 Politiques de l'art et de la culture en éducation et en formation
  • RUPPIN Virginie
    Virginie Ruppin, docteure en sciences de l'éducation, chargée de cours à l'Université Lyon 2 depuis 2005, est professeure d'arts plastiques et collaboratrice au "Léa" Prospective et Citoyenneté à l'IFE-ENS- Lyon, notamment dans le cadre d'une expérimentation en collège REP+ autour de la problématique comment les arts peuvent créer du Politique. Elle est chercheuse professionnelle associée au Laboratoire ECP Axe 3: Politiques des arts et de la culture en éducation et en formation.
  • SU Hang
    Doctorant en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Jean-Charles CHABANNE
  • TAMISIER Elise
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Gilles BOUDINET & Julie Delande (Université de Caen)
    Axe 3 Politique des arts et de la culture en éducation et en formation
  • TRÉGARD Guillemine
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Gilles BOUDINET
    Axe 3 Politique des arts et de la culture en éducation et en formation
  • YU Lihan
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Jean-Charles CHABANNE
  • YUAN Yujie
    Doctorante en Sciences de l’éducation
    Sous la direction de Gilles BOUDINET